Allmende

 

Mentionné dans un acte de donation passé en 1314 le mercredi avant la Purification de la Sainte Vierge. Cf. Le Vieux Mulhouse, tome 1, n° 9, page 86.

Allmende désigne un bien commun, par exemple un pré où les habitants pouvaient à tour de rôle faire paître leurs animaux. Le domaine public est également désigné par Allmend, par exemple Allmend Weg ou chemin public

 

 

Im Blech

 

1548 (reg. préb. Mulh.),

 

Cf. STOFFEL, Dictionnaire topographique…, 1876, op. cit., p. 54.

Ce nom est peut être une déformation du moyen haut allemand Blaike ou Bleike qui désigne un endroit ou un glissement de terrain a fait apparaitre la roche sous-jacente.

 

 

Leimgruben

 

Cité dans l’acte concernant la vente de 2 journaux de vignes sis près des Leimgruben en 1490, cf. Le Vieux Mulhouse, tome 1, page 201.

Ce nom désigne une glaisière. D’après Léonard-Georges Werner, il y en avait plusieurs à Mulhouse, en particulier celle mentionnée au Vignoble en 1350 sans la situer exactement. Une autre se trouvait entre la Rue Emilio Noelting et le Boulevard Léon Gambetta qui pourrait bien être celle désignée dans l’acte mentionné ci-dessus. Cf. L.-G. Werner, Topographie Historique du Vieux Mulhouse, 1949, Mulhouse, p. 145.

 

 

Pflösch

 

Terme intraduisible cité dans un acte de 1484 in Le vieux Mulhouse, p. 162.

 

 

Quellewaeldle ou Petite forêt de la source

 

Désigne une forêt ayant fait l’objet d’un recépage décidé par le conseil municipal le 4 juin 1846.

 

 

Schönaer Höltzle ou Petite forêt du ou des Schönauer

 

Forêt pour laquelle un élagage a été décidé par le conseil municipal dans sa séance du 17 juin 1847.

 

 

Stattfronwag

 

En 1488, le lundi après la Saint-Antoine est vendue une maison sise à Mulhouse, touchant d’un côté le Stattfronwag et de l’autre la maison du chapelain Henri Bumannn.

Ce nom désigne un chemin public de la Ville.

 

Source : Le Vieux-Mulh., tome 1 p. 198, n°140 Gerichtsprot. T. III p. 85.

 

 

 

 

Joomla templates by a4joomla