La Société d’Histoire et de Géographie de Mulhouse est heureuse de vous inviter à 18h30

au salon de thé Tilvist, 23 rue de la Moselle

 

Café Histoire du mardi 26 novembre 2019, salon de thé Tilvist, 23 rue de la Moselle  :  

 

Café Histoire reporté à une date ultérieure

 

« Brouillard sur la Manche ; le continent isolé" : perspectives britanniques sur leurs voisins européens au XXe siècle

par M. Philippe CHASSAIGNE, Professeur d'histoire contemporaine à l'université Bordeaux-Montaigne, spécialiste de la Grande-Bretagne

Personne ne peut dire avec certitude à quelle date le Times a publié cette "une". Elle n'en est pas moins emblématique d'un lien particulier au "Continent" qui inverse le rapport insularité/terre ferme - et nourrit l'idée plaisante d'une indéboulonnable excentricité britannique. Au moment où se joue le destin européen du Royaume-Uni, nous reviendrons sur leurs perceptions de leurs voisins, les motivations, les aléas, en prenant en compte les derniers développements du feuilleton "Brexit". 

 


 Café Histoire du mardi 24 mars 2020 à 18h30, salon de thé Tilvist, 23 rue de la Moselle  :

Un nouvel élargissement de l'UE est-il encore à l'ordre du jour ?

par M. Sylvain SCHIRMANN, Professeur à l'IEP de Strasbourg, Professeur invité au Collège Europe de Bruges, UMR DynamE (Dynamiques européennes)

Les difficultés actuelles de l'UE permettent-elles d'envisager un nouvel élargissement ? Les candidatures ne manquent pas, certaines clairement exprimées, d'autres en revanche espérées.

Si certains Etats des Balkans souhaitent rejoindre l'UE (Serbie, par exemple), leur adhésion comme le rejet de l'adhésion ne sont pas sans risques. Plus loin, au Caucase, d'autres Etats caressent le rêve de pouvoir un jour postuler. 

Ces perspectives ne concernent pas simplement l'UE. Elles amènent à interroger également les rapports avec l'OTAN et à fortiori la Russie.

 


 Café Histoire du mardi 19 mai 2020 à 18h30, salon de thé Tilvist, 23 rue de la Moselle  :

Ecologie : le réveil politique de la jeunesse ?

par Mme. Nina Cormier, co-secrétaire fédérale des Jeunes Ecologistes

Marche pour le climat, néo-ruraux, élections européennes, les 15-34 ans s'emparent des thématiques de l'écologie politique pour porter leurs espérances en un avenir meilleur. Il faut dire que les jeunes subissent de plein fouet l'accumulation des politiques libérales (pollution partout, sclérose des institutions démocratiques, secteur de l'emploi peu sécurisant et paysages sacrifiés). L'écologie paraît comme une issue désirable et apaisée au marasme ambiant. On en parle ?

Joomla templates by a4joomla